Vous êtes ici

Faune sauvage terrestre en détresse

Date de l'actualité: 
08/07/2020

Tout au long de l’année, les équipes du Pôle E3D de la CAVEM collaborent avec le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage prend en charge et soigne les animaux. sauvages en détresse. Les centres de ce type sont les seuls habilités à récupérer et soigner la faune sauvage. Ils disposent des agréments nécessaires de la Préfecture. Les découvreurs d’animaux peuvent s’y diriger en toute confiance.  Le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage, basé à Buoux dans le Vaucluse, est une propriété du Parc Naturel Régional du Luberon et est géré par la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) PACA. Sa mission principale consiste à Soigner les oiseaux et les mammifères sauvages afin de leur rendre la liberté.

Chaque année, plus de 1000 animaux sont pris en charge. La structure fonctionne grâce à l’investissement de nombreux bénévoles.

Parce qu’un animal sauvage a plus de chances de survie s’il est confié à des spécialistes, la loi interdit aux particuliers de détenir en captivité un grand nombre d’espèces sauvages.

La personne qui découvre un animal en détresse doit appeler ou envoyer un mail au Centre et laisser ses coordonnées téléphoniques et son adresse en précisant systématiquement la commune de découverte, les circonstances de découverte et en joignant une photo de l’animal.

Les soigneurs peuvent ainsi rappeler rapidement et donner les premiers conseils. Il peut être nécessaire d’acheminer l’animal vers le Centre. Dans ce cas, le découvreur l’y transporte. S’il ne le peut pas, un bénévole transporteur local prendra en charge l’animal.

 

Comment joindre le Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Buoux, près de Apt :

Courriel : crsfs-paca@lpo.fr

Téléphone : 04 90 74 52 44

Site Internet : https://paca.lpo.fr/soins-animaux

Fiches conseils en ligne : https://paca.lpo.fr/soins-animaux/conseiller/fiches-conseils

Page Facebook : https://www.facebook.com/lpo.paca.crsfs/

 

  1. Appeler ou envoyer un mail au Centre

  2. Laisser ses coordonnées téléphoniques + son adresse + commune de découverte + les circonstances de découverte + photo de l’animal

  3. Les soigneurs peuvent ainsi rappeler rapidement et donner les premiers conseils.

  4. Si nécessaire d’acheminer l’animal vers le Centre :  soit le découvreur l’y transporte soit il ne le peut pas et ils lui donnent le numéro d’un bénévole transporteur local qui prendra en charge l’animal.

 

Voilà quelques documents qui pourraient vous être utiles :

depliant_conseil_animal_sauvage_detresse.pdf

fm_predationchatdomestique_2019_web.pdf

livret_centre_regional_sauvegarde_faune_sauvage_2010.pdf

 

ATTENTION : LE CENTRE DE BUOUX NE PEUT PAS RECUPERER : pigeons, tourterelles, pies, colombes, goélands, grands mammifères, tortues

 

CENTRE DE SOIN DES TORTUES TERRESTRES ET D’EAU DOUCE :

Téléphone : 04 94 78 26 41 (Centre de Soin) / 04 89 29 14 10 (Village des Tortues)

Courriel : contact@soptom.org

Site internet : https://tortuesoptom.org

Adresse : Le Village des Tortues / SOPTOM - 1065 route du Luc - 83660 CARNOULES

 

Pour tout individus trouvé :

  1. Appeler ou envoyer un mail au Village des Tortues et leur emmener l’animal s’il est réellement en détresse *(cf ci-après)

  2. Appeler le Service Biodiversité de la CAVEM pour signaler une observation qui est très utile pour l’amélioration des connaissances de la répartition de ces espèces (photo, coordonnées GPS, date de découverte) : natura@cavem.fr / 06 16 23 77 44

 

* ATTENTION : Elles non plus, n’ont pas toujours besoin de nous !

Si l’animal est en bonne santé et ne fait que traverser un chemin ou un jardin, et ne semble pas en situation de danger, laissez-le sur place car ces animaux ont besoin d’un espace de plusieurs hectares pour vivre et ne doivent pas être dérangés.

Une nuance est à apporter dans le cas où l’animal semble en danger immédiat : par exemple, dans le cas où une tortue traverse une route, vous pouvez la déplacer de quelques mètres jusqu’au talus qu’elle visait pour la préserver.

En période de travaux de débroussaillement réalisés dans le cadre des Obligations Légales de Débroussaillement (OLD) notamment, il est possible d’éviter de blesser ces animaux discrets en restant vigilant et en ajustant la hauteur de coupe à environ 30cm.

De plus, dans les espaces naturels règlementés tels que le massif de l’Estérel ou les étangs de Villepey, il est important de rappeler de bien tenir en laisse les animaux de compagnie afin d’éviter que ceux-ci ne divaguent et blessent des individus. En effet, les tortues recueillies et soignées au Village des Tortues ont été blessées dans de nombreux cas par des chiens non tenus en laisse (morsures) ou victime d’un coup de débroussailleuse.

S’il s’avère que malgré toutes ces précautions, vous trouvez une tortue blessée ou présentant un problème pathologique, il est possible de faire appel aux soigneurs spécialisés du Village des Tortues situé à Carnoules (anciennement à Gonfaron).