Vous êtes ici

Les activités humaines et les usages

De par son histoire, le site accueille de nombreuses activités liées aux usages passés (balais de bruyères, apiculture, levé de liège...) mais il est également marqué par une prédominance des activités touristiques et de loisirs. Que ce soit sur terre ou en mer, elles sont majoritairement saisonnières, concentrées entre les vacances de Pâques d'avril et de la Toussaint au mois de novembre, avec un pic d'activité lors des 2 mois d'été.

Quelques activités à forte identité traditionnelle et culturelle, se pratiquent néanmoins toute l'année. C'est le cas notamment de l'agriculture, de la gestion forestière ou de la pêche maritime.

Fréquentation touristique et coordination des acteurs locaux

Si une partie des activités liées au tourisme reste cantonnée sur le littoral, l'engouement actuel pour les activités de pleine nature favorise la fréquentation de l'intérieur du Massif. Elle peut être estimée à environ 200 000 visiteurs par an.

Au vu de la forte identité patrimoniale du massif, le développement de ces activités est autant le fait d'une fréquentation touristique proprement dite que d'une fréquentation de proximité par les résidents permanents des quartiers et villes environnantes qui cherchent à se ressourcer dans ce 'poumon vert' naturel avec des activités telles que les randonnées pédestres et équestres, le VTT, l'escalade, les courses pédestres, la plongée, le nautisme...

L'intérieur du massif fait l'objet de visites régulières, mais ce sont les abords, facilement accessibles, qui suscitent le plus de fréquentation. Dans la forêt domaniale, 35 km d'anciennes routes forestières permettant de rejoindre des parkings à proximité des points les plus renommés, sont goudronnées et autorisées aux véhicules des visiteurs du site (Pic de l'Ours, Mont Vinaigre...).

La fréquentation du site est également conditionnée par l'usage des acteurs locaux. La spécificité maritime et terrestre du site Natura 2000 Estérel lui confère une dynamique particulière, mais également fait intervenir une multiplicité d'acteurs.

En effet, c'est tout un nombre de professionnels, de propriétaires, d'associations... qui sillonnent le site de l'Estérel au quotidien et qui doivent agir dans une même dynamique de protection et de préservation.

Un des enjeux de la structure animatrice consiste donc à coordonner l'ensemble de ces acteurs dans le but d'assurer la préservation des espèces et des habitats du site Natura 2000 de l'Estérel.

C'est d'ailleurs dans cette perspective que la structure animatrice a souhaité mettre en place son «Réseau Sentinelles Natura 2000 Estérel». Il s'agit d'acteurs identifiés selon leur domaine de compétence comme par exemple des apiculteurs, des pêcheurs, des clubs de plongée, des agriculteurs, des agents communaux, des propriétaires, des forestiers ou l'ONF. Ce réseau occupe à la fois une mission de veille des espèces protégées du site mais participe également au retour de données nécessaire à la structure animatrice sur les usages du site.

Découvrez les autres activités présentes sur le site avec les fiches activités réalisées lors de l'élaboration du Document d'Objectifs en 2010 :

 

- Sur Terre : 

 La Gestion forestière

La DFCI et le Pastoralisme

Les Pratiques agricoles

Les ICPE

 

La Chasse

La Pêche en eau douce

Les autres activités de loisirs terrestres

 

- En Mer :

La Pêche professionnelle

La Pêche de loisir

La Plaisance

La Plongée sous-marine

Les autres activités nautiques

 

 

 

Pêcheur professionnel

 

Randonnée équestre avec vue sur l'île d'Or

 

Randonnée pédestre face aux éboulis de l'Estérel

 

Agent ONF en patrouille dans le massif de l'Estérel