Les habitats d'eau douce

Certains habitats d'eau douce, notamment les forêts de bord de rivières (ripisylves), sont d'une très bonne vitalité sur le site de l'Estérel. Ces habitats rares et précieux sont représentés sur le site par les ripisylves à Peuplier blanc ou à Aulne glutineux et Osmonde royale.

Ces habitats, bien conservés et en libre évolution, ont une très forte valeur patrimoniale.

Ils jouent un rôle important de limitation de crues, de zone tampon entre les milieux aquatiques et terrestres et, surtout, un rôle primordial de corridor écologique majeur notamment sur le secteur du Reyran.

Un autre habitat important est l'habitat des Oueds à Laurier rose, très rares en France et en bon état à l'intérieur du site.

 

FOCUS : Ripisylves méditerranéennes à Peuplier blanc ou à Aulne glutineux et Osmonde royale

Osmonde RoyaleLa ripisylve est un ensemble boisé des bords de cours d'eau formant un véritable corridor végétal d'importance primordiale pour de nombreuses espèces végétales et animales. La ripisylve constitue un des habitats phares de ce site, bien répandu et souvent bien conservé, à rôle écologique majeur.

La ripisylve à Peuplier blanc s'installe sur des sols régulièrement inondés et gorgés d'eau.

La ripisylve à Aulne glutineux et à Osmonde royale se retrouve plus préférentiellement dans les vallons encaissés souvent en tête de bassin versant.

Une présence d'eau quasi-permanente en surface ou en sous-terrain permet le maintien de cette forêt.

Cet habitat est principalement constitué de formations à Osmonde royale dans l'Estérel. Un corridor de Peuplier blanc est également présent sur le Reyran.

 Fiche descriptive DREAL PACA
 Fiche descriptive INPN

 

 

FOCUS : Oueds à Laurier rose

Oueds à Laurier RoseLes oueds sont des ruisseaux intermittents ou à faible débit, sur sol très caillouteux.

Le Laurier rose sauvage quant à lui, se développe au sein d'une végétation caractéristique en bords et dans le lit des ruisseaux.

Il s'agit d'un habitat très rare en France, composé d'une flore originale et présent sur les littoraux méditerranéens : Côte varoise, Alpes-Maritimes et Corse.

Il abrite tout un cortège d'espèces comme la tortue Cistude d'Europe, différentes couleuvres et amphibiens (Salamandre, Rainette), libellules tel que l'Agrion de Mercure et certains mammifères comme par exemple les chauves-souris (Murin de Daubenton, Murin de Capaccini, ...).

C'est dans l'Estérel que cet habitat est considéré comme le plus représentatif de France continentale.

 Fiche descriptive DREAL PACA
 Fiche descriptive INPN

 

 

FOCUS : Mares cupulaires et ruisselets temporaires à Isoètes

Mare cupulaire Cet habitat, d'intérêt européen, a une grande valeur écologique et biologique liée à sa rareté. Il abrite de nombreuses espèces végétales et animales protégées visées dans la directive Habitats, d'où leur intérêt prioritaire.

C'est l'habitat de la seule espèce végétale d'intérêt communautaire du site : la Spiranthe d'été. Il abrite également de nombreuses espèces patrimoniales, comme par exemple l'Isoète de Durieu.

Ces mares cupulaires sont également peuplées d'invertébrés et d'insectes migrants opportunistes à cycles biologiques courts.

Certaines mares temporaires du site sont aussi des lieux privilégiés pour des batraciens (grenouilles, crapauds...). Elles sont essentielles à la reproduction et à l'alimentation de toutes les espèces amphibies.

 Fiche descriptive DREAL PACA
 Fiche descriptive INPN

 

FOCUS : Pelouses humides temporairement inondées des dépressions et des bords de pièce d'eau à Sérapias et Oenanthe de Lachenal

 

SérapiasCet habitat, d'intérêt communautaire, est caractéristique d'espèces végétales originales qui supportent des sécheresses prolongées tout en se développant dans des sols temporairement très humides.

Il est notamment identifiable grâce à la présence d'orchidées remarquables comme les Sérapias dont certaines relèvent d'une protection nationale.

Cet habitat côtoie notamment les ruisselets temporaires méditerranéens, habitat d'intérêt communautaire prioritaire.

 

 Fiche descriptive DREAL PACA
 Fiche descriptive INPN

 

 

 

Autre habitat d'eau douce d'intérêt communautaire du site : 

 Rivières intermittentes méditerranéennes

 

 


Agir pour les milieux humides :

  

- Ne pas piétiner les mares cupulaires

- Ne pas réaliser de comblement volontaire

- Suivre les sentiers pour ne pas piétiner les espèces végétales

- Ne pas cueillir de plantes car certaines espèces sont protégées

- Ramasser mes déchets et ne pas jeter d'ordures dans le milieu naturel

- Préserver et gérer durablement la végétation en lisière des cours d’eau (sauf risques sanitaires et risques liés à la sécurité des usagers ou sauf dans le cas de travaux prévus dans le cadre du DOCOB)

- Ne pas entreposer les branches et déchets d’entretien et de coupes de bois dans les cours d’eau, étangs, mares ou dépressions humides

- Limiter l'utilisation des produits chimiques à proximité des points d'eau