Les peuplements forestiers

La couverture forestière du site de Natura 2000 de l'Estérel représente 70% du périmètre terrestre avec 5417ha d'espaces boisés classés. Sur ces 5 417ha, c'est 4 320ha qui sont identifiés comme habitat d'intérêt communautaire.

Les forêts de chênes sont majoritaires sur le site. Leur intérêt en tant qu'habitat d'espèces animales est renforcé par la présence de vieux arbres, épargnés par les incendies. Cependant les forêts de Pin maritime sont également bien représentées et en bon état de conservation malgré les attaques de la cochenille Matsucocus feytody.

 

FOCUS : Forêts provençales de Chênes lièges

Chêne Liège

Cet habitat présente un intérêt non négligeable pour la faune grâce à l'effet de mosaïque sur le site (forêt/maquis/pelouses par exemple), permettant ainsi une grande diversité écologique.

Il est d'ailleurs accompagné du Chêne vert, du Pin maritime ou de bruyères.

Les très vieux chênes dépérissants ou morts constituent un habitat d'espèces multiples telles que les scarabées ou certaines chauves-souris par exemple.

Habitat typique du site, il est sensible aux nombreuses perturbations notamment lors de passages d'incendies ou de phénomènes de sècheresse. C'est par ailleurs, une des raisons de son morcellement sur le site.

C'est le plus important ensemble d'habitats forestiers du Massif de l'Estérel avec 2 876,1 ha. 

Fiche descriptive DREAL PACA

 

Les autres habitats forestiers d'intérêt communautaire du site : 

Forêt de chêne vert (yeuseraie) provençale (9340-6)

Forêt de Pin maritime (9540-1)

Forêt de Pin d'Alep (9540-3)

 

Agir pour la forêt :

- Eviter de casser les branches des arbres et de graver des inscriptions sur leur écorce.

- Suivre les sentiers pour ne pas piétiner les espèces végétales

- Ne pas cueillir de fleurs car certaines espèces sont protégées.

- Ramasser mes déchets et ne pas jeter d'ordures dans le milieu naturel