Vous êtes ici

Les chauves-souris

Avec sa topographie et son passé minier, l'Estérel est sans conteste un site à chauves-souris. Elles vivent notamment dans des gites bâtis, des vieux arbres, des cavités mais aussi des ouvrages routiers comme les ponts.

Sur l'ensemble des espèces de chauves-souris françaises, ce n'est pas moins de 12 espèces recensées qui fréquentent le site dont 7 espèces d'intérêt communautaire.

Sur le site, 2 espèces sont d'une grande importance :

- le Murin de Bechstein : espèce très rare et dont le site abrite la 2e colonie de reproduction en PACA ce qui représente un enjeu majeur.

- le Murin de Capaccini  : dont l'état de conservation en France est critique. Les individus contactés appartiennent très certainement à la population de l'Argens (gîte de reproduction à Vidauban, plus importante colonie française) ou des gorges de la Siagne qui présente des caractères génétiques propres.

L'une des missions principales de la structure animatrice est d'assurer le suivi scientifique de ces deux populations de chauves-souris.

 

1-Le Murin de Bechstein

Murin de Bechstein dans son gîteLe Murin de Bechstein ou Vespertillon de Bechstein est une espèce de chauve-souris de taille moyenne, aux oreilles très longues et larges.

Cette chauve-souris aux longues oreilles caractéristiques est très rare en région PACA. L'espèce présente de très faibles densités, de plus, elle est difficile à étudier.

Cette espèce est généralement attachée aux vieilles forêts, lui offrant des arbres pourvus de cavités naturelles, qu'elle met à profit aussi bien pour se reposer lors de la chasse que pour établir son gîte. L'espèce est considérée comme vulnérable en France.

 

 

2-Le Murin de Capaccini

Murin de Capaccini Le Murin de Capaccini ou Vespertilion de Capaccini est l'espèce européenne qui, proportionnellement au corps, possède les plus grands pieds. Ceux-ci sont munis de longues griffes et de soies.

La biologie de cette espèce vulnérable reste encore très méconnue à ce jour. Le Murin de Capaccini peut cependant parcourir près de 70 km aller-retour pour chasser.

En France, l'espèce se limite aux départements du pourtour méditerranéen, du piémont Alpin et de la basse vallée du Rhône. La région PACA accueille les plus importantes populations au niveau national, même s'il semble que sa population ait pratiquement disparue dans les Bouches-du-Rhône et dans les Alpes-Maritimes.

Le Var a donc un fort enjeu de préservation de cette espèce.

 

3-Les autres chauves-souris

Cliquez sur chaque photo pour accéder à la fiche de chaque espèce.

 

                      

 

            

 

 

Comment agir ?

- De juin à fin août, les interventions sur les gîtes à chauves-souris doivent être proscrites. En effet, les mères élèvent leurs uniques petits à cette période. Une intervention aurait des conséquences très graves sur la survie des mères et des bébés.

-Eviter l'utilisation de pesticides

-Conserver les vieux arbres

-Eviter l'éclairage nocturne des extérieurs autant que possible

-Installer des nichoirs spécifiques et adaptés sur les façades ou les arbres

-Utiliser des produits non toxiques pour traiter les charpentes