Les papillons

Les scientifiques ont, à ce jour, répertorié près de 140 000 espèces de papillons dont les plus anciennes remontent à près de 70 millions d'années.

Les papillons sont des insectes appartenant à l'ordre des lépidoptères. L'activité du papillon dépend de sa température corporelle. Il passe ainsi de longs moments à capter les rayons du soleil car il ne peut pas voler si sa température est trop basse.

Les papillons ont de nombreux prédateurs. Les chauves-souris notamment, se nourrissent des papillons de nuit qu'elles capturent en plein vol.

 

1- le Damier de la Succise

On distingue sur ce papillon un joli quadrillage dessiné sur ses ailes.Ce papillon de jour doit son nom au joli quadrillage dessiné sur ses ailes, tel un véritable échiquier volant, et à ses penchants gustatifs pour la Succise, la plante préférée de ses chenilles. Les adultes, quant à eux, se nourrissent de nectar de diverses fleurs.

Le Damier de la Succise se rencontre dans les prairies naturelles sèches ou humides, landes et tourbières, friches agricoles anciennes et pelouses sèches. Il vole de la mi-mai à la fin juin. Sa durée de vie en tant qu'adulte est d'environ trois semaines.

Les mâles établissent des territoires le long des lisières arborées, qu'ils défendent contre les rivaux en attendant le passage des femelles. Les sites de reproduction se trouvent dans des zones ensoleillées et abritées proches d'espaces richement fleuris au printemps.

Après éclosion des œufs, les chenilles vivent groupées durant la première partie de leur vie, constituant un nid de soie autour de la plante nourricière pour passer l'hiver. C'est d'ailleurs la période idéale pour recenser les populations existantes.

Le Damier de la Succise est en régression dans la moitié nord de la France, il est encore bien représenté en région PACA et sur le site Natura 2000 de l'Estérel.

 

2- l'Ecaille chinée

On distingue que l'Ecaille chinée a les ailes antérieures noires zébrées de jaune.L'Ecaille chinée a les ailes antérieures noires zébrées de jaune pâle pour une envergure de 23 à 29 mm. Ses ailes postérieures sont rouges avec quatre gros points noirs.

Elle apprécie les bords de ruisseaux où, pendant l'été, elle trouve fraîcheur et fleurs à butiner. Cependant, c'est plutôt dans les prairies sèches qu'elle va pondre.

Elle est répandue dans toute l'Europe moyenne et méridionale, elle est commune dans toute la France.

Sur le site de l'Estérel, elle profite des nombreux habitats de genêts, chênes, chèvrefeuilles et centaurés.

 

 

Comment agir ?

-Ne pas les attraper

-Proscrire l'utilisation de pesticides

-Lutter contre la fermeture des milieux

 

Pour en savoir plus :

http://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/1078.pdf

http://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/1065.pdf