Les cétacés

Les cétacés sont des animaux mobiles, capables de nager sur plusieurs milles nautiques en une heure.

Ils sont donc amenés à traverser la zone du site Natura 2000 de l'Estérel régulièrement.

Le dauphin commun et le rorqual commun traversent la zone au même titre que le Grand Dauphin (espèce Natura 2000).

 

1- Le Grand Dauphin

 

Grand Dauphin avec son petitEspèce rendue célèbre par le film « le grand bleu » ou immortalisé par la série « flipper », le Grand Dauphin n'en est pas moins un animal sauvage qu'il convient de considérer comme tel.

Le Grand Dauphin est un mammifère de l'ordre des cétacés dont la taille varie de 2.3 à 3.5 m chez les individus adultes. Sa taille maximale est de 4.0 m et son poids peut dépasser les 300 kg.

Il peut nager à 25 km/h et rester en apnée plus de 15 minutes. Chasseur habile, il traque les poissons dont il se nourrit jusqu'à 300 mètres de fond.

Il vit en groupe de taille variable dans différents types habitats, ce qui témoigne de sa grande plasticité comportementale et écologique.

En Méditerranée, le Grand Dauphin était considéré comme commun au début du siècle, puis s'est particulièrement raréfié au cours des années 1950, en France comme dans d'autres pays du bassin nord occidental. Depuis une dizaine d'années, on note une augmentation des observations de grands dauphins.

 

Comment agir ?

 

Le site Natura 2000 Estérel fait partie du Sanctuaire PELAGOS, espace maritime de 87500 km² avec 2022 km de linéaire côtier faisant l'objet d'un Accord entre l'Italie, Monaco et la France pour la protection des mammifères marins qui le fréquentent.

Il s'étend depuis la presqu'île de Giens jusqu'à l'archipel toscan et englobe la Corse.

Les bateaux à la recherche de mammifères marins sont de plus en plus nombreux surtout en période estivale. Ils sont susceptibles de perturber la vie des cétacés. Ainsi le sanctuaire Pélagos propose à tous les usagers un code de bonnes conduites aux dispositions suivantes :

 

  • L'observation doit s'effectuer à plus de 5 miles des côtes
  • L'observation doit être interrompue en cas de signes de dérangements de la part des animaux
  • L'approche est proscrite en cas de présence de nouveaux-nés
  • La zone d'observation est supérieure à 100 m
  • Le bateau doit s'approcher par les côtés, de l'arrière vers l'avant
  • La vitesse est régulière, limitées à 5 noeuds, calée sur l'animal le plus lent
  • Un seul bateau est autorisé dans la zone d'observation,
  • La durée de présence est limitée à 15 minutes
  • Interdiction de se baigner, de toucher ou nourrir les cétacés

 

Pour en savoir plus :

http://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/1349.pdf

http://www.sanctuaire-pelagos.org/